samedi 14 juillet 2018

Intrigues aux Jardins, tome 1 : avec Lucile Dumont

Tout au long des rendez-vous avec la Muse et les auteurs, les enfants (et les plus grands) sont invités à mettre des mots, des phrases sur le tableau magique de la Muse.

A la fin de chaque semaine, la Muse construira une petite histoire rigolote avec les mots des enfants.
Le thème ? Intrigues aux Jardins. 

Mais on a le droit de ne pas le respecter ... Et les enfants s'en sont donné à coeur joie. Merci à eux.

Voici la première histoire, celle des rendez-vous avec Lucile Dumont. (les mots des enfants ont été mis en rouge).

Merveilleuse Lucile Dumont avec la Muse


Il était une fois, aux Jardins Aquatiques, une Elfe. 

Une Elfe magnifique, radieuse, sublime. Elle était assise sur un nénuphar magique, et elle regardait les poissons aller et venir. 
Cette Elfe était calme, elle racontait des mots magiques,elle dessinait avec des crayons de coulour, et de temps en temps, elle réalisait du slime magique, avec de la bave d’escargot: c’est génial ! Elle s’appelait Lucile, et les oiseaux volaient autour d’elle.

Lucile est formidable,disait-on, dans les Jardins Aquatiques.

Un jour, où le vent soufflait plus fort que d’habitude, une magnifique barbapapata passa par là, transportant avec elle une slimati magique,mais aussi un magnifique slime licorne. 

Au dessus de tout ceci, on aurait pu prendre une photo superbe, une photo de tout, de Lucile, mais aussi de l’eau,où les poissonsbarbotaient et où le nénuphar magiqueétait placé. 

Quand tout à coup, un canarisi s’envola. Un, deux, trois, quatre … Oh, que se passait-il au Pays de Lucile, au Pays des poissons et des carpes KoÏ ? 

Impressionnant !!! Un dragon sous-marinvenait de faire son apparition. Oh, Lucile n’avait jamais vu ça ! Heureusement, les enfants étaient là, et vinrent lui montrer le chemin de la sortie.

Tout redevint calme, petit à petit, au pays des nénuphars magiques,au pays des Koï, au pays des Jardins Aquatiques. Le vent emporta tout doucement le nénuphar magique, et le fait glisser tout au long des étangs, vers les poissons,à qui on peut faire coucou de la main. Le slime magiqua, c’est génial !

Lucile est formidable, elle le sera toujours. 



Pour cette histoire, je tiens à remercier : Lucas (5 ans 1/2), Baptite (3 ans), Henry (28 ans), Juliette et Fantine (11 ans), Nathan (9 ans), Mathis (9 ans), Maxence (11 ans) et enfin Jade (5 ans). Sans oublier la belle main de Lucas, l’escargot de Mathis, les oiseaux d’Emilie et d’Elsa. 

Un grand bisou à vous les enfants. Merci pour cette réalisation ! 
On continue à chaque rendez-vous avec La Muse !!!


La Muse, enchantée