jeudi 25 mai 2017

The Muse's Pokorettes !!!

Coucou !!! Comme vous le savez, la Muse est partout, et même là où on ne l'attend pas !

Avec un super service d'ordre qui nous a rassurés (remarque, heureusement que je n'ai vu le journal à la télé QUE le lendemain, sinon, j'avoue, je n'aurais été aussi zen), on est partis à quatre rencontrer .... M. Pokora. (Ouiiiiiiii, j'assume mon côté groupie et je vous mets même le lien vers son site officiel : clic ici pour aller sur le site officiel de M.Pokora).

Au début, c'était pour faire plaisir à Mini-Muse (cadeau).

Mais bon, avec Henry, mon gone à moi, que je vous ai déjà présenté puisqu'il travaille pour un super bouchon lyonnais (clic ici pour découvrir Le Chabert Bouchon Lyonnais vu par La Muse), et Marie Garnier, une super auteure jeunesse qu'on ne présente plus (mais si besoin, clique ici : à la rencontre de Marie Garnier), on a emmené Mini-Muse voir son idole.

Et le jeune homme est généreux. Et en concert, et ailleurs. Son concert ? Un petit bijou, réglé au millimètre, style show à l'américaine. Il y avait même des effets pyrotechniques (pour dire !!!).

Bref, les groupies que nous étions ont bien chanté (tu penses bien, Cloclo, on est fans), certains ont découvert des titres, et en cadeau, je vous poste un peu de bonheur, parce que ça fait toujours du bien, surtout ces temps-ci.

Clique pour apprécier le bonheur en cadeau :




Pour résumer, un grand, un énorme merci à M.Pokora pour tout ce bonheur !

J'en profite pour remercier la Halle Tony Garnier pour son accès handicapés, qui permet à tous (même fatigués) d'aller à un concert. Je n'aurais jamais pu sinon. 

Et puis, un grand merci au taxi (qui a fait 2 aller-retours dans la soirée. Il aurait mieux fait de venir au concert, tiens !).

Merci, M. Pokora, c'était génial !!! On était des Muse's Pokorettes, ce soir-là !!! 




Les Muses,
Muse's Pokorettes, ravies