mardi 18 octobre 2016

Epopia : un projet extraordinaire pour aimer lire !

Pour écouter la chronique, cliquez ici : Chronique Audio d'Epopia, par La Muse en Parle.

Je voulais absolument vous parler d’un projet extraordinaire. J’aurais dû avoir l’idée. En effet, cela rejoint tous mes principes : l’accès à la lecture, faciliter la lecture, l’écriture, les échanges, etc … Bien sûr, vous l’avez deviné, et si ce n’est pas fait, il s’agit de « Rêve aux Lettres » devenu « Epopia ».

Le logo d'Epopia
(Rêve aux Lettres reste un peu pour la transitions, mais va disparaître)

Je vous en parle de suite.

Je suis abonnée depuis longtemps à la page FB « Rêve aux lettres » devenu « Epopia ».

Parce que dès le départ, j’ai été fan, complètement fan, de ce projet. Vous pensez bien, en tant que Muse, un projet qui permet aux enfants non seulement de lire, mais aussi d’aimer lire et écrire … J’aurais voulu avoir l’idée tellement c’est bien !!! 

Donc, dès le départ, je leur ai adressé un message, leur disant que oui, j’étais fan, et bravo à eux (j’espère qu’ils s’en souviennent ;) ils ont dû avoir tellement de messages).

Et je me suis abonnée à leur page.
Très rapidement, et c’est normal, ils ont grandi, comment pouvait-il en être autrement, et ils ont vite cherché un nouveau nom, leur permettant de partir sur l’international. Epopia était née.

C’est Rémy Perla et ses collègues qui, au hasard d’une discussion, ont eu cette idée. Ils ont l’idée de correspondre avec des enfants, et le principe est tout simplement GE-NI-AL.

Cette idée a été récompensée de nombreuses fois, fait appel au financement et démarre.

Avec aux manettes, le chef d’orchestre, mais aussi trois professeurs des écoles, une orthophoniste, un directeur technique, un directeur artistique, deux écrivaines et un illustrateur. (rien que ça ! clic pour découvrir l'équipe).
 
 

Bon, comment ça marche ?

Alors, tout simplement. On va sur le site : Epopia

Deux aventures sont possibles (« Mon royaume » ou « Ma réserve naturelle » clic pour découvrir). Personnellement, j’ai choisi d’essayer avec ma chroniqueuse de choc "Ma réserve naturelle".

Il y a 3 tarifs (les frais de port sont inclus) allant de « Découverte » (un envoi pour environ 15 euros) à « Epopée » (12 envois, actuellement à 119 euros), en passant par « Aventure » (3 envois, actuellement à moins de 40 euros). Avec des surprises et pour les deux derniers, des activités (clic pour découvrir les tarifs).

Le truc en plus ? Vous choisissez (comme moi) la formule « Découverte », et puis, cela plait à votre enfant. Et bien, vous passez direct en formule « Aventure » (par exemple), et l’aventure continue là où elle s’était arrêtée !!! Génial, non ? Il y a aussi un abonnement « DIY », que l’on gère soit même, à 89 euros, avec 50 lettres, des surprises, des activités !!! Franchement, moi, je trouve cela absolument génial.
 

Bon, et après ?

Deux aventures possibles, je vous l’ai dit : « Mon royaume » et « Ma réserve naturelle ». Pour la première, découverte de la vie de château, du rôle de souverain (ou de souveraine) et de la culture médiévale ; pour la seconde, découverte des espèces animales et végétales et du développement durable.


Cerise sur le gâteau, au bout d’une année, l’enfant reçoit son livre, le livre de ses aventures (non, mais moi, franchement, j’adore).

Il y a 4 tranches d’âge possibles : 5 / 6 ans, 7/8 ans, 9/10 ans et 11/12 ans (clic ici). Donc, vous choisissez l’aventure qui vous convient, vous choisissez aussi la tranche d’âge, c’est absolument très très bien conçu. L’enfant va répondre par courrier (c’est obligatoire), donc son imagination va être stimulée, c’est lui, c’est l’enfant, qui va décider de la suite de son histoire. C’est tout simplement grandiose.
Et il va redécouvrir non seulement la lecture (oui, puisqu’il va lire ses lettres), mais aussi l’écriture (puisqu’il va falloir qu’il réponde) !!!

 Attention, on ne va pas lui dire : «  il va falloir répondre à telle ou telle question ». Non, non, non, ce sera vraiment (si c’est dans le royaume ce sera : ) Majesté, vous êtes roi, reine … il y a des modèles de lettres sur le site, allez faire un saut, vous verrez, c’est un régal !!!
 

« À 9 ans, lorsqu'il fallait remplir les fiches de renseignement dans lesquelles le professeur nous demande quelle profession nous voulions faire plus tard, je répondais : inventeur.» Ça, c’est le patron d’Epopia qui a dit ça. Et il a eu raison, puisque cette année, Epopia a été lauréate du célèbre concours Lépine !!! (médaille d’or et prix spécial du concours 2016). Bravo, bravo, bravo. Et ils ont encore eu un prix aujourd’hui  :

Bravo pour ce prix !!!
Epopia, désigné "Coup de coeur" de l'ADIRA lundi 17 oct 2016 à Strasbourg !
 
Alors, comment ça marche ?
Tout simplement ! Je vais vous le faire en actes, parce que j’ai demandé, en tant que chroniqueuse, à participer à cette aventure, j’ai payé (je remercie pour le petit geste), et je vais participer à l’aventure. Et je sens que l’aventure ne va pas être terminée, car j’en ai à peine parlé à ma fille qu’elle été déjà à fond dedans ; c’est très, très impressionnant.

Acte 1.
Vous inscrivez votre enfant (ou un enfant à qui vous souhaitez offrir cet abonnement, votre neveu, votre petit-fils …).
Puis, vous recevez un message par courriel (par voie électronique).
Le premier message va vous poser des questions relatives à l’abonné(e) (nom, prénom, niveau de lecture … tout cela afin que les lettres qui lui seront adressé(e) soient bien lues et appréciées). Et bien oui : si vous notez qu’il a un excellent niveau de lecture alors que l’enfant a des difficultés à lire, cela n’ira pas, il ne pourra pas apprécier ce qu’il va recevoir. Il faut vraiment être sincère, de façon à ce que l’enfant apprécie ses courriers ; là-dessus je vous engage à aller faire un bond sur le site internet d’Epopia, et vous verrez de suite les trois niveaux de lecture, c’est vraiment bien fait.

Le second message sera pour affiner les goûts. Perso, j’ai pris le premier abonnement, pour essayer. Quand j’ai dit à ma chroniqueuse de choc qu’elle allait recevoir du courrier d’un parc animalier (elle n’était pas au courant), elle était ravie (je connais ses goûts). Alors, vite, elle a donné un nom au parc, une couleur qu’elle préfère et deux trois infos nécessaires.

Franchement, l’aventure n’a pas commencé, mais j’ai l’impression qu’elle ne va pas se terminer aussi vite que prévue. Et à la base, je n’ai sollicité Epopia que pour chroniquer !!! (Je les remercie d’ailleurs pour leur geste).
 
Acte 2.
Je reçois aujourd’hui même un courriel d’Epopia m’informant que le courrier de la (future) Directrice Juliette (ma chroniqueuse en chef) est parti. Je trouve vraiment ces intentions complètement géniales. Ils nous disent bien de vérifier que son nom figure bien sur la boîte aux lettres, je vous fais grâce du blabla (non que ce ne soit pas intéressant, bien au contraire, mais pour vous laisser la surprise quand vous allez abonner votre enfant), et vais avertir de suite la princesse à la sortie de l’école, qui va, je le pense, être ravie. (je vous en reparle).

Acte 3 ?  
On se retrouve dans pas longtemps, pour l’acte 3, c’est-à-dire, la réception du courrier d’Epopia, ce qu’elle en pense, et c’est elle qui donnera son avis.

Ce que La Muse pense du concept ... et des grands "gamins" qui le font ;)
Franchement, c’est un très très bon concept, qui a été fait d’une manière extraordinaire, je suis vraiment, mais vraiment fan. Je n’ai aucune participation de la part d’Epopia pour vous dire que c’est bien ... j’avais juste envie d’essayer.
Allez sur le site, vous verrez déjà, allez sur le site Epopia.com, allez voir les modèles de lettres, la réserve animalière, etc ..

J’avais déjà vu sur Facebook, je voyais déjà que ça donnait envie, et puis, je vais vous dire une chose :
C’est comme moi, quand je fais des animations ! Je suis une grande enfant, les yeux des enfants brillent, ils sont contents. On ne les trompe pas, les enfants, ce n’est pas possible. Vous pouvez tromper un adulte, mais vous ne pouvez pas tromper un enfant. Il le voit tout de suite. Et je vais vous dire une chose : les gens d’Epopia, je ne les connais pas tous, mais en tout cas, le « grand chef » , je ne le connais pas personnellement, ce serait un plaisir d’ailleurs, si un jour il passe, dans notre petit village, je le recevrais avec plaisir avec La Muse, on voit, dans son regard, dans ses sourires, dans toutes les photos qui sont prises, on le voit, ça se voit : il est sincère, il est sincère comme un gosse qui a 9 ans et qui vient de découvrir un cadeau et qui est heureux, et ça se voit.
Franchement, je vous le dis comme ça, moi, c’est la même chose : quand je fais mes animations, j’ai les yeux qui pétillent autant que ceux des enfants et là, Epopia, le « Président Directeur Général » d’Epopia, il a les yeux qui pétillent de la même façon. C’est un grand enfant. Et grâce à ça, je pense qu’il arrive justement à faire quelque chose de merveilleux, quelque chose que vos enfants vont adorer.
Alors, Epopia, c’est pour des personnes individuelles, pour des enfants, de tout âge, tout niveau, de 5 à 12 ans, mais ça peut être aussi pour des classes. Je vous invite à aller sur leur site. Je suis vraiment fan du concept.
Je vous en reparle dès qu’on reçoit notre courrier … enfin, notre, dès que la future directrice reçoit son courrier … Ah, je ne vous ai pas dit ? En fait, j’ai reçu des choses à télécharger par voie électronique, dont un journal, très très bien fait, il y avait même la météo, que ma fille a lu de A à Z, et le plan de son parc animalier. Elle était ravie. Sincèrement. Je ne pensais pas, pourtant, je connais ma fille, je sais qu’elle aime la lecture, mais je ne pensais pas qu’elle allait se prendre autant au jeu. Elle est contente, et moi, je suis contente qu’elle soit contente.
Je remercie Epopia. Ca se voit dans leurs yeux, ça se voit dans les yeux du "Directeur Général" d'Epopia, ça se voit dans les yeux de Rémy Perla : allez sur le site, allez voir Rémy. Vous verrez Vous ne verrez pas un adulte. Vous verrez un grand gamin qui a les yeux qui pétillent  et son équipe, c'est un peu ça aussi. Et automatiquement, quand ce sont de grands enfants qui ont les yeux qui pétillent qui font des histoires pour vos enfants et qui échangent avec vos enfants, et bien cela ne peut être que très beau.

Acte 1 : présentation.
Acte 2 : les courriers.
On se donne rendez-vous pour la suite, l’acte 3. Mais je pense qu’on va prendre un abonnement plus long, car la (future) directrice est ravie.

La Muse, ravie !