dimanche 19 février 2017

Colère de loup ... une vraie colère ?

"Colère de loup" par Louison Nielman et Nathalie Janer
Editions Gautier Languereau.
La Muse, extra-fan !


Je vais vous dire et sans vous mentir (pas dans mes habitudes), j’adoooore les dessins de Nathalie Janer. D’ailleurs, j’étais allée exprès pour elle au salon du livre de Chazay, et j’en avais rapporté des petits bijoux, tous dédicacés... et pis je vous avais rapporté une tite vidéo (clic ici). 

J’étais amie Facebbokienne avec Louison Nielman, car j’aimais bien ses textes. Lorsque j’ai relayé l’appel du salon Fantasy pour Gabriel, elle m’a (comme beaucoup d’autres que j’en profite pour remercier) adressé un livre à son attention. Ce livre était tout simplement magnifique, et je vais d’ailleurs de ce pas en faire l’acquisition ("Petits soucis et grands chagrins", on en reparlera).

Alors, lorsque j’ai vu la couverture de « Colère de loup », mon cœur de Muse a fait boum.

L’histoire ? C’est celle d’un gros loup qui entre dans la cuisine de Maminette lorsqu’elle fait la cuisine. Maminette reste calme, alors que ce loup semble en colère. Maminette reste toujours calme, le loup va, au fur et à mesure de l’histoire, se calmer, et se transformer… en Lisa, une adorable fillette.

Ce que La Muse a adoré : On le comprend dès le début, le loup n’existe pas et il n’est que le reflet de la colère de la petite fille. Nul n’est besoin de l’expliquer lorsqu’on voit la couverture du livre, et aussi la première page illustrée où la petite Lisa est très en colère et a une ombre de … loup.

Sa maman (Maminette, surnom charmant et doux) fait la cuisine. Elle ne sera pas surprise de la présence de ce loup dans sa cuisine et va rester calme, tout au long du livre, ce qui aura pour effet de faire revenir Lisa au calme et de la transformer en cette adorable petite fille qu’elle est.

La transformation est très drôle. Tout d’abord, il y a le loup, en entier. Puis, on verra petit à petit, les jambes se transformer, puis les crocs se rentrer, puis le chemisier apparaître … jusqu’au changement total. Les dessins sont magnifiques, comme d’habitude avec Nathalie Janer.


Au niveau du texte, c’est tout simplement magnifiquement interprété. La maman reste calme, elle parle doucement, propose une chaise, dit qu’elle est ravie, rassure d’un éventuel chasseur, propose à boire et à manger … une vraie maman (mais cela aurait pu être un papa, sans souci).

J'aime beaucoup également les mots qui sont grossis quand il s'agit de faire peur (enfin, semblant !), et qui vont devenir de plus en plus doux.

L'enfant appréciera également cette lecture, même s'il ne sait encore lire, il comprendra les mots plus forts et les plus doux.



Je conseille très fortement ce magnifique ouvrage, tant par le texte que par les illustrations, à lire aux enfants et avec eux pour comprendre la colère, la respecter, la canaliser, l’adoucir … Et je précise que ce qui est valable pour les enfants ... l'est aussi pour les grands… (ben oui, hein !).


Un grand merci à Louison Nielman et à la maison d’édition pour ce magnifique SP.
(on en reparlera en audio et en vidéo très bientôt).



Bisettes

La Muse, "lupesque"