samedi 25 novembre 2017

La Faille Spatio-Temporelle, la chronique de Mini-Muse

Bonjour. Maman n’a pas le droit de chroniquer son livre. Elle dit que c’est normal, mais moi, je ne trouve cela pas juste du tout, vu qu’elle chronique super bien ! Bon, en même temps, elle a déjà eu de belles chroniques, mais quand même… 
Alors, j’ai demandé si je pouvais la faire, moi, cette chronique … et c’est ok. Par contre, je dois bien vous dire que je suis la fille de l’auteure. Ca, c’est fait. Je n’ai pas oublié d’oser, hein, Cyprien Verseux ;)



Moi, c’est Mini-Muse. J’ai 10 ans et des brouettes comme dit Maman. Je suis la fille de l’auteure,  alors bien évidemment, ma chronique va être un peu engagée, vous vous en doutez, mais sachez que je n’ai eu aucune pitié (ou presque) pour elle, à chaque fois qu’elle me faisait lire et relire les passages, les corrections de la Faille. Et je vais vous dire : j’ai adoré le livre de ma Maman.

Si vous le voulez bien, je vais vous expliquer pourquoi.

Tout d’abord, il faut savoir que j’ai participé un peu à cette aventure, puisque lorsque Maman a répondu au concours organisé par la Maison d’édition, elle m’a demandé plein de trucs, notamment concernant les sciences. C’est pas qu’elle ne savait pas, c’est qu’elle était juste au niveau du temps … Et puis elle avait besoin d’avoir un avis de jeune lecteur, ou de jeune lectrice. Ca tombait bien.
Je lui ai donc donné les expériences que l’on faisait à l’école. Elle a fait des recherches par la suite, pour (attendez, je demande le mot) étoffer le texte.

Les dessins (on dit les illustrations, me dit Maman) sont magnifiques. En même temps, ils sont de Sandra Garcia, c’est ma copine de salon. Je suis super contente que ce soit elle qui dessine Valentine et Mathis. Je l’aime bien et elle dessine très bien. Il y a des dessins en couleur et des en noir et blanc. Maman m’explique que les dessins en couleur sont en pleine page, les noir et blanc s’appellent des cabochons (elle me dit qu’elle a appris aussi le mot).

Là, c'était moi avec Sandra, l'illustratrice, en 2016

Et puis, Maman est venue en juin dernier dans mes classes et nous a expliqué certaines choses, avant la sortie du livre. Trop de la chance. On ne savait rien de l’histoire, (moi si, mais j’étais tenue au secret absolu, comme dit Maman), mais le jeu c’était qu’elle nous présente des trucs et qu’on échange nos idées sur le chapitre sur la conquête spatiale. Et on pouvait dire ce qu’on voulait, c’était trop chouette. Si un jour, vous passez voir Maman en dédicaces, elle vous montrera tout ce qu’on a dit, elle l'a gardé. Bon, elle nous a aidés, hein, mais quand même. On est super fiers. C’est pour cela qu’on est remerciés à la fin, avec nos deux maîtresses, Sandra et Marilyn. (et puis ça tombait bien, l'espace était le thème de l'année à l'école !).

En juin au RPI Mogneneins-Peyzieux 

Tout (et même plus) est vraiment dans le programme d’histoire et de sciences de l’école, mais en plus rigolo, alors, c’est super, ça correspond bien aux enfants de mon âge. Mais même les plus petits peuvent le lire ou se le faire lire.

L’histoire est celle de Valentine et Mathis qui vont découvrir le livre de leur maîtresse et voyager dans le temps. Pour changer d’époque, ils devront réaliser une expérience. C’est génial !


On est très fières toutes les deux !

Valentine connaît bien ses cours et Mathis est plus coquin, alors, il se moque parfois d’elle, mais pas méchant, c’est souvent drôle. Par exemple, à un moment, Valentine veut fabriquer une montre, au Moyen-Âge, alors, il ne la croit pas, et il lui répond « et pourquoi pas un téléphone portable », ça m’a fait rire !

Sinon, le livre n’est pas comme les livres d’école. C’est vraiment un livre pour voyager. Il aide à apprendre en rigolant, sans le côté scolaire. Et moi j’ai appris des choses aux maîtresses.

Anne-So, la copine de Maman qui a fait une fac d’histoire, m’a même dit qu’elle avait appris des trucs (mais, ce sont des choses accessibles aux plus jeunes, hein).

Alors, je lui ai posé la question :
« Et toi, Anne-So, toi qui a un petit garçon de 3 ans et des brouettes, qu’en penses-tu, de ce livre ?
-Très intéressant, a-t-elle répondu. J’ai bien aimé le voyage dans le temps, les astuces pour passer d’une époque à une autre. La malice des deux enfants. Je l’ai lu à mon fils, qui a 3 ans. Il a trouvé le livre beau, joli. J’ai vraiment bien aimé. Et puis, le dico-Muse complète bien l’histoire et aide même les parents et les lecteurs à comprendre certains mots. »


Je suis en dédicace
Ben voilà. Ma maman, je l’ai vu travailler pour ce livre. Echanger avec son éditrice, son illustratrice. Faire des corrections encore et encore. Dire que « oh non, là, ça va pas » ou que « oh, là, c’est génial, non ? ». Je l’ai vue douter, j’ai eu droit à je ne sais combien de lectures des projets. Je l’ai vue effectuer des recherches, encore et toujours. Je l’ai vue heureuse quand Cyprien Verseux a dit ok pour délivrer un message aux enfants. Moi, je croyais que c’était le Cyprien des vidéos. Mais celui-là est bien aussi. Il a travaillé pour la NASA, enfermé dans un dôme, pour savoir comment on se comporterait tous enfermés pendant un an. C’est pour aller sur Mars. C’est génial, je suis fan de lui.



Cyprien Verseux
(il a écrit "Vivre sur Mars")


J’ai pu donner mon avis. J’ai trouvé tout cela génial. Ah, et puis, si l'héroïne s'appelle Valentine, c'est parce que c'est mon deuxième prénom !!! Chouette, non ?!

Voilà, c’est mon avis de Mini-Muse.

Je remercie ma Maman Plum’2 Muse et la Maison d’Edition Nats Editions de m’avoir permis de le donner.


La Faille Spatio-Temporelle
Nats Editions. 12 euros



(C’est Maman qui m'a aidée pour certains mots, qui poste ma chronique et met les liens).