vendredi 15 décembre 2017

Les carnets de Cerise Tome 5

Les carnets de Cerise.
Joris Chamblain – Aurélie Neyret


Tome 5 : des premières neiges aux perséides.


Attendu depuis un an, le tome 5 des aventures de Cerise m’a comblée. Mais alors complètement.

Connaissez-vous Cerise et ses carnets ?

Si oui, vous allez vous régaler avec ce dernier tome (oui, oui, j’ai bien noté dernier, et je vous laisse verser votre larme, moi, c’est fait), où on apprend plein de choses, où on comprend … Il a été travaillé, je le sais, mais en même temps, cela se voit.

Bravo, bravo, car tout y est. Les explications, les réponses aux pourquoi que l’on se posait parfois, le lien est magnifiquement retracé.

Si vous ne connaissez pas Cerise, franchement, faites-vous le offrir pour les fêtes ou carrément, offrez-vous les 5 tomes.


L’histoire 


Cerise est une petite fille adorable, qui a une maman, deux meilleures amies, et qui aime regarder les gens, prendre des notes, plein de notes, et imaginer des histoires. Elle rêve de devenir romancière, et va, telle une véritable petite Sherlock Homes, résoudre plein d’énigmes.


C’est franchement magnifique. On dirait moi ;)



Ce que La Muse en pense

Au niveau présentation (le livre en lui-même), j’aime beaucoup également. Cerise tient un journal, et y note tout ce qu’elle fait. Nous avons ainsi ses carnets, ses notes donc, et son histoire, sous forme de bande dessinée. Une petite merveille que l’on doit à Joris Chamblain et Aurélie Neyret.

Un grand merci à ces deux Artistes pour ces carnets. Je suis triste de les fermer, mais vous avez, jusqu’au tome 5, su maintenir une harmonie et piquer ma curiosité. Et ça, ce n’était pas gagné. Bravo !

------------------- 

Pour la petite info, les perséides ou « larmes de saint Laurent » sont un essaim de météorites (une pluie d’étoiles filantes). La nuit la plus active des perséides est celle du 12 au 13 août de 2 à 5 h du matin.

Si je tentais une allégorie, je dirais que la vie de Cerise, qui commence tristement puisqu’elle va perdre son papa (c’est pour cela qu’on ne le voit pas dans les 4 premiers tomes), comme la neige recouvre l’hiver, va aller en fleurissant vers les étoiles filantes du mois d’août, et la sagesse que va en retirer cette grande fille, ainsi que la construction de sa nouvelle vie.

--------------------

Un pur chef-d’œuvre, et je pèse mes mots.